Partir, Lucien Rigolini

AUTEUR : Lucien Rigolini
ÉDITEUR : Librinova
DATE DE PARUTION : 2016
PAGES : 375
GENRE : Contemporain
FORMAT : Ebook (3.99€) Broché (21.90€)

Paul et Marielle sortent tout juste de l’adolescence lorsque leurs chemins se croisent à Nice, par une belle soirée d’été. Ils sont en vacances, et rien a priori ne les destine à tomber l’un sur l’autre dans cette grande ville où ils n’ont aucun ami commun. Et pourtant, dès le premier regard, ils savent : ils feront leur vie ensemble. Trente ans après cette rencontre, Paul et Marielle sont mariés et s’aiment toujours autant, voire plus encore que du temps de leur jeunesse. Pas un instant, ils n’ont songé à se séparer. Mais alors, pourquoi Paul est-il si nostalgique ? Il s’apprête pourtant à réaliser son plus grand rêve depuis qu’il pratique le ski alpin : gravir le sommet du Mont Blanc, puis redescendre directement en skiant le long de sa face nord. Et pourquoi Marielle vient-elle finalement à son tour à Chamonix, juste après que Paul a entamé son ascension ? Au bout du compte, pour quelle raison inavouée Paul s'est-il lancé dans ce périple ? Quel rôle va jouer sa femme, et comment réagira-t-elle ?
Je remercie NetGalley et les éditions Librinova pour m'avoir donné la chance de découvrir cet auteur et son roman.

J'adore découvrir de nouveaux auteurs et le résumé de ce roman m'intriguait. J'étais curieuse d'en savoir plus...

Partir suit Paul, en pleine ascension du Mont-Blanc. Alors qu'il est sur le point de réaliser son rêve : gravir le sommet et redescendre la face nord en ski, il devient nostalgique. Il revit sa rencontre avec Marielle, la femme de sa vie, leurs vacances, leur voyage de noces, mais aussi les moments plus difficiles de leur couple. Pourquoi cette mélancolie ? Que nous cache-t-il ?

L'histoire est en deux parties. La première est racontée par Paul et la seconde par Marielle. J'aime beaucoup les changements de narrateurs, ça nous permet, en tant que lecteur, de connaitre les sentiments profonds des différents personnages. Mais dans ce roman, c'est aussi le point le plus négatif que je peux lui trouver. Si j'ai adoré la première partie, où l'on découvre Paul, son histoire, son passé, sa rencontre avec Marielle, les sentiments qu'il a envers elle... La seconde partie est, plus ou moins, une répétition de cette première partie. Seul le point de vue change, mais le problème c'est que pour nous, ça ne nous apporte rien de plus. Et c'est très long. Cette redondance dans les événements est le moment de lecture le plus laborieux.

« C’était terrible en effet cette manie qu’il avait de se préoccuper à contre temps de choses sans importance sur le moment. […] La plupart du temps d’ailleurs, ce qu’il redoutait ne se produisait jamais, mais en attendant cela l’empêchait de profiter pleinement […].»

Mais heureusement, passé leur jeunesse, Marielle va s'attarder sur un autre souvenirs que celui de Paul. Si vous êtes un fan de descriptions, sachez que ce roman va vous plaire. Lorsqu'ils nous racontent leurs voyages à Rome et à Venise, on a l'impression de voyager avec eux. On se voit très bien visiter les petites ruelles, les lieux historiques, manger des pizzas ... Ce sont des moments très intéressants.

J'ai également beaucoup apprécier l'alternance des temps. On ne reste pas trop dans le passé. L'auteur revient souvent dans le présent, aux côtés de Paul et de son guide alors qu'ils sont en train de gravir cette célèbre montagne. Ça nous permet, petit à petit, de découvrir ce que Paul nous cache. La révélation ne m'a donc pas spécialement étonnée, je m'y attendais, mais ça n'enlève rien à l'histoire très touchante.

En bref, Partir est un roman émouvant, sans être larmoyant. Paul est un homme parfois difficile à comprendre, mais son amour pour Marielle est sincère et beau. Ce couple m'a profondément touché et je ne regrette pas du tout cette lecture. Malgré quelques longueurs et un ton un peu trop soutenu pour des dialogues, j'ai passé un agréable moment en compagnie de ces personnages.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

up