Littérature | Comment j'ai appris à voler, Kathryn Holmes

AUTEUR : Kathryn Holmes
TITRE ORIGINAL : How it feels to fly
ÉDITEUR : Hugo & Cie (VO : HarperTeen)
DATE DE PARUTION : 2016 (VO : 2016)
TRADUCTION : Pauline Vidal
NOMBRE DE PAGES : 384

Sam a toujours rêvé d'être une ballerine professionnelle. Mais c'était avant que son corps s'en mêle, à s'arrondir à des endroits inappropriés... Et bientôt, la jeune fille qui la regarde dans le miroir devient une étrangère. Après une série de crises de panique, sa mère -qui ne fait qu'accentuer ses complexes- décide de l'envoyer au centre J'Optimise mes Performances, afin de régler ses problèmes d'acceptation de soi. Sam n'a plus le choix. Elle doit affronter ses démons et apprendre à s'ouvrir devant de parfaits inconnus. Elle trouve du réconfort auprès du bel Andrew, l'un des animateurs, qui comprend ses peurs comme personne. Mais alors que les désillusions et les trahisons s'enchaînent, Sam parviendra-t-elle à ne pas se brûler les ailes ?

Merci à Babelio et aux éditions Hugo & Cie de m'avoir offert l'opportunité de découvrir ce roman et son auteur dans le cadre de la masse critique.

Sam est une jeune fille de 17 ans qui aime passionnément la danse classique. Elle rêve de devenir professionnelle, et fait tout ce qu'il faut pour réaliser ce désir. Mais voilà, depuis quelques mois, elle a pris du poids et malgré tous ses efforts, elle ne parvient pas à le perdre. Elle se sent moche, grosse, nulle ... et ce stress lui provoque des crises d'angoisses.

« Alors, comment entretenir cet amour pour votre art tout en trouvant un moyen d'aimer votre corps ?  Croyez-vous que ces deux amours peuvent coexister ?»

En lisant la quatrième de couverture, on s'attend à plonger dans une histoire aux thèmes sérieux et aux personnages touchants. Et je n'ai pas du tout été déçue. Ce livre est poignant. Il devrait d'ailleurs être lu par beaucoup de monde, histoire que les gens se rendent enfin compte que l’obsession pour les apparences peut être dangereuse. Ici, ça touche particulièrement le monde de la danse, mais ce n'est malheureusement pas le seul univers a être confronté à de hautes attentes en matière de beauté physique.

J'ai adoré suivre le personnage de Sam, suivre son évolution. Cette jeune fille qui ne demande rien d'autre que de pouvoir danser. Elle, qui pourtant a beaucoup de talent, se sent rejetée à cause de sept pauvres petits kilos. La pression exercée sur elle est affreuse. Que ce soit par la société en générale, mais aussi par son entourage. Ses professeurs de danses, les directeurs de casting, les autres danseuses, ou encore sa propre mère, qui essaie de vivre son propre rêve par procuration. Tout ce stress fini par la faire craquer, et notre héroïne se retrouve dans un centre thérapeutique destiné aux jeunes artistes et champions sportifs souffrant d'anxiété. J'ai été très touché par les scènes où Sam a ses crises d'angoisses. J'en avais les larmes aux yeux. C'est tellement triste et rageant de constater jusqu'où peuvent aller les personnes dans l'unique but de plaire aux autres.

« Seulement, c'est dur de gagner quand on lutte contre soi-même.»

Les autres personnages du livre ont aussi des histoires touchantes. Ils sont dans ce centre pour atteindre un même but, aller mieux et gérer les difficultés de leurs vies, mais ils ont tous leurs propres histoires et leurs propres démons. Que ce soit l'angoisse de l'avenir, la pression de l'entourage, le stress de la compétition, de la concurrence, le manque de confiance en soi, ou encore la peur de la blessure, ils vont tous s'entraider et s'améliorer. Et ils sont bien entouré, que ce soit par la directrice très à l'écoute de ses pensionnaires ou les animateurs.

En résumé, j'ai adoré ma lecture. C'est une histoire bouleversante, qui traite de sujets importants, tout en restant assez léger. On ne tombe jamais dans le trop larmoyant. L'auteur a su dosé son récit à la perfection. Pour un premier roman, c'est une belle réussite et une belle découverte. Je ne peux que vous conseiller ce livre.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

up