The Vanishing Girl T1, Laura Thalassa

AUTEUR : Laura Thalassa
TITRE ORIGINAL :  The Vanishing Girl
ÉDITEUR : Amazon Crossing (VO : Lavabrook)
DATE DE PARUTION : 2017 (VO : 2014)
TRADUCTION : Annaïg Houesnard
NOMBRE DE PAGES : 342

Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où: à l’étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d’un garçon qui la fait craquer. Après dix minutes, son temps écoulé, elle retourne dans son lit. C’est un secret qu’elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années. Mais, maintenant, quelqu’un d’autre est au courant. Une semaine après son dix-huitième anniversaire, un garçon superbe, Caden Hawthorne, la kidnappe et la livre au gouvernement avant de disparaître sous ses yeux. Ember comprend alors deux choses : elle n’est pas seule et les gens comme elle – les téléporteurs – sont utilisés comme une arme. Expédiée dans un camp d’entraînement quasi militaire, Ember découvre qu’on lui a affecté Caden comme partenaire. Ils doivent désormais travailler main dans la main lors de missions de téléportation pour le gouvernement, toutes plus risquées les unes que les autres. Mais Ember compte retrouver sa liberté et elle se rapproche de Caden, qui semble détenir la clef qui la fera sortir de cette prison. Si elle parvient à rester en vie !
Je remercie NetGalley et les éditions Amazon Crossing pour m'avoir donné la chance de découvrir ce roman et cet auteur.

Je dois bien avouer avoir craqué sur la couverture avant de lire un seul mot du résumé ;) Et en commençant ma lecture, je n'avais pas de grandes attentes. Je voulais surtout passer un bon moment, et ce fut le cas !

« Il connaissait mon nom. Je haussai les sourcils, en ignorant la façon dont ma peau s'échauffait. Sa montre bipa à deux reprises, et il disparut »

The Vanishing Girl suit l'histoire d'Ember une jeune fille qui essaie de vivre avec une capacité un peu étrange : elle se téléporte lorsqu'elle dort. Personne n'est au courant, alors le jour où des militaires débarquent chez elle, Ember fuit, mais elle est rattrapée et arrêtée par Caden. Envoyée dans un camp d'entrainement, elle va tout faire pour survivre. À partir de là, Ember va aller de découvertes en découvertes, et son nouveau partenaire, Caden pourrait bien tenir certaines réponses.

J'ai été rapidement happée par l'histoire d'Ember et de l'univers en général. Toute cette intrigue autour d'expériences militaires sur l'ADN est captivante, mais encore un peu trop superficielle à mon goût. L'auteure est assez mystérieuse sur le monde qu'elle construit et j'espère vraiment qu'il sera plus approfondi dans les tomes suivants, parce que pour le moment on n'a fait que le survoler. On nous donne plusieurs informations, des pistes, des brides d'histoire, mais au final, on ne sait rien, ou pas grand chose.

« Je croyais qu'avoir une partenaire serait la meilleure chose au monde [...] Quelqu'un dont je serais proche, qui me protégerait et que je protégerais ; c'est une perspective plutôt attirante pour un garçon que sa famille a abandonné. »

Concernant les personnages, j'ai bien aimé Ember. Elle est courageuse, forte, déterminée, curieuse, mais parfois, elle est naïve. Elle se pose beaucoup de questions, mais elle agit sans réfléchir aux conséquences et fait des erreurs trop évidentes, c'est dommage. En revanche son duo avec Caden fonctionne plutôt bien sur moi. Ils se complètent. Mais leur binôme me laisse aussi un petit goût amer. Je les trouve parfait ensemble et peut-être même trop. Le fait justement que Caden soit le parfait soldat m'a laissé perplexe tout le long de ma lecture. J'attendais le moment de la trahison, le moment où Ember (et moi) on allait se prendre le revers de la médaille en pleine tête. Caden semble si irréprochable, intelligent, qu'il pourrait très bien se jouer de tous. Et en même temps, j'ai envie de croire qu'il aime réellement Ember.

Ils sont un peu frustrants mais j'aime particulièrement le fait qu'elle est été créée d'une certaine manière et que lui soit un peu le brouillon de cette expérience. Ça ajoute une dynamique intéressante à leur duo et j'espère que ce filon sera exploité par la suite. Leurs sentiments sont-ils réels ou le fruit de l'expérimentation ? La trahison sera-t-elle au rendez-vous ou leur lien sera plus fort ? J'ai hâte de le découvrir.

« Ember, il n'y a pas de roses sans épines. Et je veux tout avoir : je veux tes secrets, ton inquiétude, ton chagrin. »

J'adore le mélange science-fiction, anticipation, jeunesse, romance. On le croise assez souvent dans la littérature Young Adult, mais si parfois on est englouti par trop d'informations, ici, c'est le manque qui se fait ressentir. Le côté romance à vraiment prit le dessus et l'aspect science-fiction mit de côté. Un subtil mélange des deux aurait été plus intéressant, mais pourquoi pas. Après tout, l'auteure fait comme elle le sent ;) J'aime le couple formé par Ember et Caden alors ça ne me dérange pas plus que ça. Les autres personnages sont assez insignifiants pour le moment, mais certains apportent un vrai plus à l'histoire. Je pense notamment à Adrian qui je l'espère sera plus présent dans la suite.

En bref, j'ai passé un excellent moment avec The Vanishing Girl. J'ai adoré l'univers, même si un peu faible pour le moment et j'ai adoré les deux personnages principaux. La fin nous laisse vraiment sur notre faim, et j'ai hâte de pouvoir découvrir la suite de cette saga.

2 commentaires:

  1. Moi aussi ce fut la couverture qui m'a séduite !!! Et je dois dire que j'aime bien l'idée qu'elle se téléporte lorsqu'elle dort. ça sort des sentiers battus :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça change des téléportations habituelles où ils peuvent aller où bon leur semble. Ici, le choix de la destination n'est pas très clair, mais c'est original.

      Supprimer

Rendez-vous sur Hellocoton !

up