Littérature | Champion de Marie Lu

AUTEUR : Marie Lu
TITRE ORIGINAL : Legend Book 3 : Champion
ÉDITEUR : Le livre de Poche Jeunesse
DATE DE PARUTION : 2016
NOMBRE DE PAGES : 436

June et Day se sont dévoués corps et âme à la République. Leur pays est à l'aube d'une renaissance ... jusqu'au jour où un nouveau virus, plus dangereux que tous les précédents, déclenche une vague de panique à la frontière ennemie. La guerre menace déclarer. June est la seule à détenir la clé pour défendre sa patrie. mais sauver la vie de milliers de personnes suppose un sacrifice terrible, pour elle comme pour celui qu'elle aime.

Logo Livraddict

Le mois dernier, je vous donnais mon avis sur les deux premiers tomes : Legend et Prodigy. J'ai adoré ces deux lectures, et il serait donc temps que je vous dise tout le bien que j'ai pensé de ce dernier tome.

Lorsqu'on termine Prodigy, on reste sur notre faim. On quitte l'histoire en plein milieu d'une scène, ou presque, c'est hyper frustrant. J'avais donc hâte de poursuivre ma lecture, hâte de savoir quelles épreuves nos deux héros allaient devoir encore affronter.

On retrouve June et Day huit mois après la fin du second tome. Ça fait également 289 jours depuis la mort de Metias. Day est à San Francisco avec Eden, son jeune frère. Il travaille maintenant pour le gouvernement. Son état de santé ne s'est pas amélioré et le coup de fil de June ne va rien arranger. Ils ne se sont pas parlé depuis huit mois, et elle lui demande de venir à Denver car la signature du traité de paix est plus qu'incertaine. Les Colonies sont furieuses, car une épidémie se répand dans leurs cités frontalières. Elles sont certaines que c'est à cause des obus bactériologiques lancés par la République pendant la guerre.

« Je ne me sens tellement pas à ma place ici. Qu'importe combien la République me paye, je serais toujours le garçon des rues. »

Voici donc en gros l'histoire du départ, celle que raconte le résumé. La guerre est a deux doigts de reprendre, et nos deux héros sont certainement les seuls à pouvoir l'en empêcher. L'Elector a un début de plan, mais il a besoin de Day pour ça. Mais ce dernier n'est pas d'accord du tout, et on peut le comprendre, vu tout ce qu'il s'est passé avant. June doit donc essayer de le convaincre, ce qui ne lui plait pas beaucoup à elle non plus.

J'ai adoré ce troisième tome. C'est clairement le meilleur de la saga. Day et June ne sont plus les adolescents du début, ils sont maintenant de jeunes adultes, avec de grosses responsabilités et ils vont devoir faire des choix pour sauver le peuple, encore. On va les suivre à travers la République, les Colonies avec un détour du côté de l'Antarctique.

Ces passages sont d'ailleurs passionnants. On découvre une autre manière de gouverner, une toute autre manière de contrôle aussi. C'est très différent de la République, et on se rend compte que finalement, l'herbe n'est pas forcément plus verte chez le voisin. Les gouvernements ont fait des choix différents, certains sont bons, mais d'autres beaucoup moins. Tout n'est pas blanc ou noir. Les autres ne sont pas forcément mieux lotis que nous, malgré ce qu'ils peuvent nous faire croire. Il y a toujours une face cachée. Et à travers leur voyage, June et Day vont très vite s'en apercevoir.

« J'ai lu des histoires à propos de pays où tout le monde reçoit les mêmes droits à la naissance, où tout le monde contribue au bien commun, où personne n'est plus riche ou plus pauvre que son voisin. Pensez-vous qu'un tel système puisse fonctionner ? »

La relation entre June et Day est très bien écrite. L'intrigue ne tourne pas autour de leur histoire, ce qui est très bien, mais les scènes que nous offre l'auteur sont toujours cohérentes, réalistes et intenses. Leur amour est loin d’être simple. Ils ont vécu tellement de choses, perdu aussi beaucoup et c'est difficile pour l'un comme pour l'autre de mettre le passé de côté, de tout oublier pour aller de l'avant. Surtout que les événements présents sont chaotiques. Day subit d’atroces migraines, il a même parfois des trous de mémoires. Son état de santé l’empêche de se concentrer et d’être au top de sa forme. Sa maladie le met parfois dans des situations très dangereuses. June quant à elle, a beaucoup de mal à faire face à ses sentiments. Elle est jeune, c'est toujours difficile de mettre des mots sur ce que l'on ressent.

« C'est un garçon plein de lumière, de rires et de vie ; plein de chagrin, de colère et de passion. C'est un garçon dont le destin est lié au mien, à jamais. »

Ce roman nous offre mille rebondissements, des retournements de situations, des intrigues politiques, des combats et des personnages toujours aussi intéressants à suivre. Je n'ai pas eu de coup de cœur pour les deux premiers tomes, mais je dois dire que cet ultime tome surpasse les précédents. Je l'ai adoré. J'ai eu un vrai coup de cœur pour ses personnages et pour cette saga dans l'ensemble. Ce dernier tome est excellent. Et cette fin ♥

Quand j'ai vu les dernières pages arrivées, je me suis demandé comment l'auteur allait nous conclure cette histoire. Je me demandais vraiment ce qu'elle allait nous sortir pour tout régler avant la fin. Et le dernier retournement de situation, est une réussite. J'adore cette fin. Je ne pouvais décidément pas rêver mieux. C'est fluide, cohérent, mature et douloureusement très beau.

« Peut-être que le destin existe vraiment »

En bref, j'ai adoré Champion et cette saga dans son ensemble. J'ai adoré les personnages, et ça m'attriste un peu de devoir les quitter. J'ai adoré suivre leurs aventures, voir évoluer cette magnifique et douloureuse histoire d'amour entre June et Day. Je ne peux que vous conseiller cette dystopie, vraiment. Et j'ai bien l'intention de lire d'autres romans de cette auteure. Une belle découverte.






4 commentaires:

  1. Comme toi j'ai trouvé que ce tome surpassait de très loin les deux premiers. La plume de l'auteure a évolué au fil de sa saga dont j'ai adoré la conclusion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, finalement l'auteure a évolué avec ses personnages ;) J'ai hâte de découvrir son autre saga.

      Supprimer

Rendez-vous sur Hellocoton !

up