Séries | Heroes (NBC)

Créée par Tim Kring (Touch), Heroes est une série fantastique américaine en 79 épisodes étalés sur 4 saisons.. Elle a été diffusée entre 2006 et 2010 sur la chaîne NBC. Après une absence de cinq ans, elle revient à la télévision sous la forme d'une mini-série appelée Heroes Reborn. Avec Milo Ventimiglia (The Whispers, Chosen), Greg Grunberg (Alias, Hawaii  Five-0), Hayden Panettiere (Nashville, Scream 4), Adrian Pasdar (The Lying Game, Agents of SHIELD), Masi Oka (Hawaii Five-0), Ali Larter (Legends, Resident Evil), Sendhil Ramamurthy (Beauty and the Beast), Jack Coleman (Vampire Diaries, Castle, Scandal), Zachary Quinto (Star Trek, 24, American Horror Story) ...

Partout dans le monde, un certain nombre d'individus en apparence ordinaires se révèlent dotés de capacités hors du commun : la régénération cellulaire, la téléportation, la télépathie ... Ils ne savent pas ce qui leur arrive, ni les répercussions que tout cela pourrait avoir. Ils ignorent encore qu'ils font partie d'une évolution qui va changer le monde à jamais ! source allociné
C'est dans le cadre du challenge séries 2016 que j'ai regardé cette série. Elle n'était pas forcément sur ma liste des séries prioritaires, mais ayant Netflix en ce moment, je me suis laissé tenter, et j'ai bien fait. 

J'ai regardé les quatre saisons à la suite, donc en un mois c'était bouclé. J'ai beaucoup aimé les personnages. Ils sont très attachants, notamment Hiro qui est devenu mon petit chouchou. Il est sensationnel. Son duo avec Ando nous réserve toujours des scènes très drôles. Peter est également un de mes personnages favoris. Il fait partie de ceux qui ont su rester eux-mêmes tout au long de la série. Hiro et Peter sont pour moi les vrais et seuls Heroes de la série. Les autres ont tous plus ou moins dérivés, se montrant à la fois héroïque mais aussi égoïste. 
Claire pourrait faire l'exception, mais son problème c'est qu'elle ne réfléchis pas assez avant d'agir (son côté indestructible doit y être pour quelque chose) et compte beaucoup trop sur son père, qui change toujours de côté. D'ailleurs, Noah me fait bien rire pendant toute la série. Il n'apprend jamais de ses erreurs, il refait toujours les mêmes, et ça peut-être fatiguant à la longue. 

Parkman est l'exemple parfait du type qui veut être un héros mais qui n'en est pas un du tout. Au début, il veut devenir enquêteur, il veut aider, arrêter les méchants, et quand enfin il pourrait le faire, il rate complètement le coche. Et dans les dernières saisons, c'est de pire en pire. Je n'aime pas beaucoup ce personnage, il est décevant. Mohinder quant à lui est un personnage tout ce qu'il y a de plus humain. Il est entouré de personnes ayant des capacités complètement dingues et il fait l'erreur de tomber dans le piège de l'expérimentation. Il devrait savoir que ça tourne toujours mal. À ce moment de la série, il change complètent de personnalité, c'est déroutant et en même temps rafraichissant pour l'intrigue.

Et dans la famille Petrelli, je ne demande pas le père, qui est un enfoiré fini, la mère est une véritable calamité. Cette femme est tout ce que je déteste. Ça dit vouloir protéger mais ça fait tout le contraire. Nathan quant à lui, ce n'est pas très clair. J'ai toujours eu un peu de mal avec lui, surtout au début. Je n'arrivais jamais à le cerner complètement. Un coup il était du coté de Peter, un coup non, je n'arrivais pas à déterminer s'il jouait un jeu, ou s'il était vraiment sincère avec son frère. Mais j'ai fini par l'apprécier et la saison quatre m'a fortement déplu concernant ce personnage.
Et enfin, Sylar ! Alors lui, évidemment on le déteste tous au début et même jusqu'à la fin. Les scénaristes ont été de vraies girouettes avec ce personnage. Il est passé de ultra-méchant, à méchant sympathique, il a eu une période attendrissante, pour ensuite redevenir un vrai psychopathe pour ensuite, être plus sympa, pour être encore méchant et enfin, limite héroïque. Il a tout joué dans les quatre saisons. Mais ça reste quand même un bel enfoiré qui a tué plein de monde. On fini juste par bien l'apprécier.

Dans l'ensemble, j'ai adoré la première saison. Les deux suivantes sont bien, mais avec tous les sauts dans le temps, les retours en arrières, les changements, les papillons, on évite de noter les incohérences pour ne pas détester la série. Je n'ai donc pas relevé de problèmes, j’ai juste regarder la série, comme une gentille fifille. Par contre, la saison quatre, m'a paru interminable. J'ai trouvé l'intrigue principale sans grand intérêt. Les personnages étaient tous éparpillés, il n'y avait plus beaucoup d'entraide. Chacun vit sa vie, et chacun se démerde. Cette dernière saison n'est vraiment pas au niveau, c'est dommage.
Concernant la fin, heureusement qu'il y a la mini-série. Ça ne se termine pas sur un gros cliff bien dégueulasse, mais ça nous laisse quand même sur notre faim. On a envie de savoir la suite. Disons que c'est une fin ouverte, qui peut convenir comme final. Mais je le répète, heureusement que la mini-série existe. Parce que cette scène finale ouvre sur une intrigue qui peut se révéler passionnante. Et j'ai hâte de voir ce que donne Heroes Reborn.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

up