Série | Ravenswood : saison 1

Créée par I. Marlene King (Pretty Little Liars), Ravenswood est une série américaine dérivée de Pretty Little Liars. Elle a été diffusée sur la chaîne ABC Family en 2013.

Les habitants de Ravenswood sont victimes d'une étrange malédiction depuis déjà plusieurs générations. Cinq adolescents vont alors se retrouver rapidement concernés par cette histoire aux allures surnaturelles. 
Je n'avais pas spécialement prévu de la voir un jour, mais avec la révélation de A (que j'évite le plus possible) j'ai eu envie de reprendre la série Pretty Little Liars. Et comme j'en suis arrivée au moment où Ravenswood apparaît, j'ai donc visionné la série.

La série n'a absolument rien de transcendant, elle ne révolutionne en aucun cas la télévision, mais l'intrigue de base est plutôt intéressante. J'aime beaucoup ce genre de séries avec des mystères, de la magie, du surnaturel et celle-ci possède tout ça. Elle est sympathique à suivre, même si elle a de nombreux défauts.

Les personnages manquent de profondeur et le jeu des acteurs n'est pas très élevé. L'histoire aurait gagné en intensité avec un meilleur choix de casting, mais le résultat n'est pas trop mal. J'ai aimé suivre les épisodes, les aventures de Caleb et toute la bande. La série devient plus intéressante au fil du temps. Je me suis attachée aux personnages, mais avec seulement dix épisodes, ils ne vont pas forcément me manquer maintenant que je l'ai terminée.
La série se suit très facilement, on se prend au jeu et on a envie d'en savoir toujours plus, d'avoir des réponses. Le très gros problème de Ravenswood est qu'elle soit affiliée à Pretty Little Liars. Les deux séries n'ont rien à voir ensemble. Ravenswood est une série avec une histoire impliquant le surnaturel, la magie, et des fantômes. Alors à moins que la grosse révélation soit que A, est un fantôme, je ne vois pas comment ces deux villes peuvent être si proche l'une de l'autre, être dans le même monde et pourtant être si différentes. 

De ce fait, le personnage de Caleb perd toute crédibilité dans la série mère, et impliquer Hanna dans Ravenswood est sympa pour le ship mais ça implique que les fantômes peuvent exister dans son monde à elle ainsi que la magie. Et ça, je ne vois pas comment c'est possible. Du coup, les deux séries perdent en cohérence, et c'est dommage. 

Ravenswood aurait pu être une très bonne série et elle aurait pu avoir de meilleures audiences, si elle n'avait pas été annoncée comme le spin-off de Pretty Little Liars et si le personnage de Caleb était interprété par quelqu'un d'autre, un personnage complètement étrangère à la série de base. 
Ravenswood fait plus spin-off de Supernatural que de Pretty Little Liars. Les producteurs et la chaîne ont tout simplement saboté leur série avant même qu'elle soit diffusée. Ils doivent aimer travailler pour rien et perdre de l'argent bêtement.

En bref, la série est bien, mais pour l'apprécier, il faut complètement oublier Pretty Little Liars, ou mieux, ne pas du tout regarder la série mère. Si vous ne regardez aucune des deux, alors commencer avec Ravenswood et une fois que c'est fait, laisser passer un moment avant de commencer Pretty Little Liars, histoire de ne pas de faire lien entre les deux.

Concernant la fin, alors certes elle ne répond pas à toutes les questions que l'on peut se poser, mais on a suffisamment de réponses pour passer à autre chose. J'aime beaucoup la toute dernière scène, que je trouve très belle. Finalement, c'est une belle fin, elle me convient très bien.

2 commentaires:

  1. Oh ça donne envie de la voir, je la rajouterai peut être à mon challenge de l'année prochaine du coup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si mon article te donne envie alors tant mieux ;) Elle est vite vue en plus, seulement 10 épisodes.

      Supprimer

Rendez-vous sur Hellocoton !

up