Séries | Strike Back : saison 3

Mon amour pour cette série ne fait qu'augmenter. La saison 1 était bien, la saison 2 était très très bien et cette saison 3 est géniale. 

La série américano-britannique, adaptée des romans de Chris Ryan nous en met encore une fois plein les yeux. Avec Philip Winchester (Fringe, Camelot), Sullivan Stapleton (300 : la naissance d'un empire), Rhashan Stone (Black Mirror), Rhona Mitra (Nip/Tuck, Doomsday, Underworld 3), Charles Dance (Game of Thrones, Dracula Untold) ...

La section 20 du MI-6 déploie ses moyens pour combattre le terrorisme. Les agents de terrain les plus efficaces parcourent le globe pour éradiquer les menaces.

/!\ L'article ne contient pas de gros spoilers mais tout de même un peu. Si vous ne voulez vraiment rien savoir, n'allez pas plus loin. Surtout si vous n'avez pas vu les deux premiers épisodes.

Vous l'aurez compris dès les premières lignes de cet article, j'adore cette série et cette saison est vraiment géniale. Déjà rien que l'idée de retrouver Philip Winchester m'enchante mais en plus Rhona Mitra débarque dans un rôle important. C'est quand même le pied. Et grosse surprise, Charles Dance est également de la partie. Ça promet !

L'intrigue principale démarre avec des détonateurs volés, mais vous vous imaginez que ça ne va pas en rester là. La recherche des détonateurs va se poursuivre en recherche de missiles nucléaires, mais pas que. Le nouveau chef de la Section 20, le Major Rachel Dalton, joué par Rhona Mitra va tout faire pour les récupérer, peu importe ce que ça coûte. Elle semble aussi en savoir bien plus que nous sur le passé de Scott et ses anciennes relations avec la CIA. Leur relation sera d'ailleurs plutôt conflictuelle pendant cette saison.
La CIA est représentée par le personnage de Chrystie Bryant, que j'ai détesté. Elle a vraiment la tête de la femme à faire des coups bas (j'essaie vraiment de rester polie). Je n'aime pas du tout sa relation avec Scott, que je trouve toxique. Il n'a pas une très haute estime de lui-même et ça se ressent beaucoup quand on voit les femmes avec qui il couche. Ça ne va pas le mener très loin ce genre de relations. De mon point de vue, je trouve qu'il ferait un couple d'enfer avec Dalton, mais bon, va falloir qu'ils règlent leurs problèmes tous les deux.

Du côté de Stonebridge aussi il se passe quelques trucs. Dans la saison précédente, il va devenir père et il annonce qu'il quitte la Section. Mais voilà tout ne s'est pas passé comme prévu. Il a effectivement quitté la Section et est maintenant instructeur, mais sa femme a perdu le bébé. Les choses vont devenir bien compliquées lors d'un incident pendant une simulation à balles réelles. S'ensuit une épreuve difficile et il n'aura qu'une chose en tête : la vengeance. Son retour dans la Section 20 va l'obliger à se concentrer sur autre chose que ce désir de revanche. Les missions et son amitié avec Scott vont beaucoup jouer dans sa remontée des enfers.
Les scénaristes ne sont pas tendres avec lui. Dans la saison précédente, il voit sa maîtresse mourir devant lui et ils recommencent cette année. Pas facile d’être dans les shoes de Michael Stonebridge. Sa vendetta contre Hanson est dangereuse pour lui-même mais aussi pour ses camarades. Certaines situations vont partir en vrille. Mais finalement, il gère le problème comme un chef, la fin me convient parfaitement. J'avais vraiment peur qu'il fasse quelque chose de très mauvais. 

Comme chaque saison, il y aura quelques morts. Faut vous y attendre. Et cette saison, les méchants forment un trio assez dangereux. Nous avons Hanson, un soldat bien dérangé. Sa collaboration avec Knox n'est vraiment pas une bonne nouvelle. Ce dernier, joué par l'excellent Charles Dance est impitoyable. Il dévoile petit à petit ses cartes et l'enjeu est énorme, sans parler des conséquences. Mathlock, est redoutable, mais à côté des deux autres, et bien finalement je le trouve plutôt sympathique, enfin pour un criminel quoi.

Cette seconde saison est vraiment un bon cru. Les intrigues sont intéressantes, je n'en ai pas détesté une seule. Le fil rouge est passionnant, le personnage de Charles Dance est un sacré challenge pour la Section 20. Mais le personnage de Rhona Mitra est loin d’être facile aussi, elle en a dans le pantalon! Les personnages sont tous fascinants et toujours très bien écrits. J'ai hâte de voir la saison suivante.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

up