Littérature | La fleur de la honte d'Erica Spindler

AUTEUR : Erica Spindler
TITRE ORIGINAL : Forbidden Fruit
ÉDITEUR : Harlequin
DATE DE PARUTION : 2003
NOMBRE DE PAGES : 568

Issue de plusieurs générations de femmes de petite vertu, Hope est prête à tout pour échapper à cette lignée qu'elle hait et qui la destine à devenir à son tour une prostituée. Sous une fausse identité, elle rejoint l'université et commence donc une nouvelle vie. La chance lui tend la main sous les traits de Philippe St. Germaine, un homme de la haute société qu'elle parvient à tromper sur ses origines et à épouser. Mais la venue d'un enfant - une fille! - la frappe comme une malédiction et réveille la honte qui la ronge. La petite Glory ne va-t-elle pas porter la lourde hérédité des femmes de la famille ? Dès lors, Hope ne recule devant aucune remontrance, aucun châtiment, pour faire de sa fille la parfaite héritière des St. Germaine. Jusqu'au jour où celle-ci, devenue une adolescente rebelle, tombe amoureuse d'un garçon des rues, Santos. Hope, plus déchirée que jamais entre de terribles pulsions, fruit de ses détestables origines, et son rêve de pureté absolue, sépare brutalement les deux jeunes gens. Ignorant que, bien des années plus tard, un détective nommé Santos reviendra dans leur vie, résolu à dévoiler le monde d'hypocrisie et de mensonge qu'elle a savamment construit u fil des années ...

Logo Livraddict

Lu dans le cadre du challenge "Au fil des pages et des saisons" pour le thème: lire un livre dont la couverture possède une fleur. Techniquement, il pourrait également rentrer dans le thème d'une fleur sur la couverture, mais j'ai un second choix pour celui-ci. 

Lorsque j'ai lu le résumé, je dois avouer que je ne savais pas trop à quoi m'attendre. J'avais peur de tomber sur une histoire superficielle, avec des personnages en carton et une intrigue à l'eau de rose inintéressante. Mais non, heureusement, on est loin de ce scénario même si le début a été un peu difficile. L'histoire est découpée en sept parties, et chacune d'entre elles se déroule dans une année différente.

La première partie avec Hope est compliquée en tant que lecteur parce qu'on n'accroche pas du tout avec le personnage. Elle est antipathique. Dans le prologue, on comprend son choix, sans vraiment l'approuver mais, dans cette partie on n'a pas envie de la comprendre parce que aucunes de ses excuses ne passe. J'ai donc eu peur que le bouquin ne tourne qu'autour du personnage de Hope, et je n'avais pas du tout envie de lire tout un livre à ses côtés. 

Mais on est vite rassuré avec la seconde partie qui fait entrer le personnage de Santos. On s'attache assez vite à lui et on finit par ne plus avoir envie de le laisser partir. Dans les parties suivantes, on suit la vie de Glory, la fille de Hope tout en continuant de suivre Santos. 

Les cinquièmes et sixièmes parties sont les plus longues et les plus intéressantes. On voit l'amour naitre entre nos deux personnages principaux, parce que oui finalement ce n'est pas Hope le personnage central mais bien Glory et Santos et heureusement. Ces deux-là sont bien plus intéressants et sympathiques que l'autre psychorigide. On assiste au désastre et on le déplore, c'est tellement dommage, mais voilà il faut une histoire ... Les dernières parties sont passionnantes parce qu'on sent la fin approcher et que l'on n'a qu'une envie, terminer ce livre pour enfin avoir le fin de cette histoire.

J'ai beaucoup aimé cette lecture, même si le début m'a fait un peu peur. Hope est vraiment un personnage détestable, on n'a pas du tout envie de suivre sa vie, lire ses pensées et assister à sa méchanceté. Cette femme est pourrie de l'intérieur. Le reste est cependant très bon. Avec les sauts dans le temps, on voit les personnages évoluer, notamment Glory et Santos, qui grandissent au fil des pages. Une fois le début lu, on passe un excellent moment. Le style d'Erica Spindler est très agréable et l'idée de lire d'autres écrits d'elle m'enchante.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

up