Sans coeur, Angel Arekin

AUTEUR : Angel Arekin
ÉDITEUR : Hachette Black Moon
DATE DE PARUTION : 2017
NOMBRE DE PAGES : 492
GENRE : Romance érotique
FORMAT : Ebook (9.99€), Broché (18€)

Parce qu’aucun homme ne semble s’intéresser à elle, Abigael se sent quelconque et tente en vain d’attirer le regard des garçons, quitte à passer pour une fille facile. L’arrivée dans son BTS de Ciaràn Mordret et son étrange proposition vont changer la donne. « Ça t'intéressera », lui assure-t-il. À raison… Abigael pénètre alors dans l’inquiétant manoir des Mordret. Cependant le manoir n'est pas la seule chose bizarre dans cette famille. À mesure que ses sentiments grandissent pour le beau et ténébreux jeune homme, Abigael comprend que le comportement atypique de Ciaràn cache un lourd secret, qui bouleversera sa vie. Si elle choisit de rester… Mais n’est-il pas déjà trop tard pour s’enfuir ?
Je remercie NetGalley et les éditions Hachette Black Moon pour m'avoir donné la chance de découvrir ce nouveau roman d'Angel Arekin.

J'ai découvert Angel Arekin avec son roman No love, No fear #1, une histoire que j'avais beaucoup aimé avec des personnages forts et complexes. Et j'avais hâte de pouvoir découvrir un autre de ses romans.

« Il veut son âme, elle lui offre son cœur. Elle veut son amour, il ne lui cédera rien... »

Sans cœur relate l'histoire de Abigael, une jeune étudiante de BTS, et de sa rencontre avec Ciaràn. Abigael est mal dans sa peau, elle se sent mal-aimée et tente en vain d'attirer les garçons, ce qui lui vaut une réputation de fille facile. Lorsqu'elle va rencontrer Ciaràn, sa vie va être complètement chamboulée. Ce dernier, lui fait une proposition des plus étranges... Si elle accepte, elle devra s'en tenir à certaines règles. Si elle refuse, il sortira de sa vie une bonne fois pour toute...

Angel Arekin semble adorer les personnages sombres et complexes. D'abord Yano et sa personnalité des plus compliquée dans No love, No fear, ici nous avons Ciaràn, un personnage rempli de mystères. Si le premier avait des raisons "normales" d'être comme ça, Ciaràn se paie le luxe d’être bien plus original.

« Qui peut distinguer le fou du sain d'esprit ? me lance-t-il. Qui est fou, qui peut se dire fou ? Le fou s'ignore. Pourquoi le monde ne serait pas fou, dans ce cas ?  »

J'adore les personnages aux multiples facettes. L'histoire de base peut-être des plus simple, si les personnages sont eux très bien écrits et travaillés, alors l'histoire devient passionnante. Ici, c'est justement le cas. Je ne veux pas trop en dire, pour ne pas révéler des informations sur le roman et sur les personnages, mais j'ai trouvé l'ensemble très bon. On est rapidement immergé dans la vie des personnages, dans leurs aventures, dans leurs doutes, leurs attentes...

Abigael est une jeune fille douce qui va être amené à côtoyer des personnes lunatiques, méfiants, snob, un brin sinistres, plutôt taciturnes. Bref, on n'est loin de la famille parfaite. Si elle veut que son histoire avec Ciaràn fonctionne, elle va devoir gérer cette famille des plus étranges. Et ce ne sera pas facile tous les jours. Surtout qu'elle ne peut pas vraiment compter sur Ciaràn. Il est tout ce que j'ai dit plus précédemment, mais aussi très égoïste. On est loin du petit-ami idéal, mais il va vous surprendre. Il a beau être sans-cœur, son intelligence est sans égale.

« Je dois lever la tête pour saisir son regard. Ses iris sont bien d’un noir profond, à la fois intense et glacial. Il y a quelque chose de dérangeant à le fixer dans les yeux, comme si l’âme qui l’habitait était trop grande pour être contenue dans son corps. »

J'ai adoré suivre Abigael et Ciaràn que j'ai trouvé fascinants. Ils ne se ressemblent pas et pourtant, ils vont apprendre à vivre ensemble, plus ou moins. Ils vont se faire confiance, se dévoiler ... Cette histoire est passionnante. Si Angel Arekin écrit des personnages de ce calibre à chaque fois, il me tarde de découvrir tous ses écrits ! Ciaràn est un personnage d'une grande intensité, mais l'auteure nous a écrit un personnage féminin tout aussi fort. En tout cas, elle se révèle au fil des pages et ça ce fut une belle surprise. Ce roman est, du début à la fin, émotionnellement intense et vif, une vraie torture parfois, mais un pur bonheur à lire. La fin m'a un peu frustrée pour des raisons que je ne peux pas dire sans trop en dévoiler, mais j'ai hâte de lire le second tome, qui devrait paraître en septembre...

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

up