Les jumelles, Claire Douglas

AUTEUR : Claire Douglas
TITRE ORIGINAL : The Sisters
ÉDITEUR : HarperCollins (VO : Editions Harper )
DATE DE PARUTION : 2016 (VO : 2015)
TRADUCTION : Florence Guillemat Szarvas
PAGES : 341
FORMAT : Ebook (11.99€) Broché (17.90€)

Après un accident tragique, obsédée par la mort de sa sœur Lucy, Abi s’installe à Bath dans l’espoir de reprendre pied. Mais elle y rencontre Beatrice et Ben, un couple de jumeaux qui l’attirent dans leur univers privilégié et trouble… Invitée par Bea à vivre dans l’hôtel particulier qu’elle partage avec Ben, Abi met tout en œuvre pour satisfaire les exigences de ses amis. Aimantée par eux mais déstabilisée par leurs comportements étranges, elle est poussée vers la folie quand elle est visée - mais l’est-elle vraiment ? - par des événements inquiétants qui se produisent dans la maison… 
Je remercie NetGalley et les éditions HarperCollins pour m'avoir donné la chance de découvrir ce roman et cet auteur.

J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge ABC 2017 pour la lettre D ;)

Nous passerons sur la couverture française qui semble contenir une erreur. Les deux petites phrases devraient être inversées par rapport aux chaussures. C'est un détail idiot, mais ce serait plus cohérent avec l'histoire mais surtout, j'ai vérifié, cette erreur n’apparaît pas sur l'édition originale. Je chipote, mais j'aime bien quand les choses sont bien faites ^^ Et puis, c'est la couverture quand même !

Dans Les jumelles, nous suivons Abi une jeune femme qui tente de surmonter la perte tragique de sa sœur jumelle, Lucy. Après avoir vécu des moments très difficiles, elle s'installe à Bath où elle rencontre Beatrice et son frère jumeau Ben. En emménageant avec eux, elle pense pouvoir retrouver une vie normale, mais les choses vont se compliquer. Beatrice et Ben sont très fusionnels et l'arrivée de Abi va faire remonter certaines peurs, certains sentiments qui pourraient bien mettre en péril cette nouvelle amitié...

«  Dans ce court laps de temps, elle est toujours en vie. Puis le souvenir déferle sur moi comme un tsunami et me terrasse. Je comprends que ce n’est pas elle, qu’il est impossible que ce soit elle. Lucy est partout et nulle part. Telle est la terrible réalité. Je ne la verrai plus jamais. »

Dans l'ensemble, j'ai bien aimé ma lecture. Le début est un peu long et l'intrigue met du temps à se mettre en place, mais une fois lancé, on enchaîne les pages pour enfin savoir ce que cache tout ce petit monde.

Le thème de la gémellité m'a toujours fasciné. Peut-être est-ce parce que mes frères sont jumeaux, je ne sais pas, mais j'ai toujours trouvé ce thème parfait pour l'imagination d'un écrivain. Il y a tellement d'options, d'histoires possibles avec cette base. Ici, l'angle abordé est passionnant. C'est sombre, tortueux, secret, parfois au bord de la folie, mais on sent que l'auteur a travaillé la psychologie de ses personnages, qu'elle est allé au fond de ses idées.

Abi est dans un état émotionnel très faible. Elle ne se remet pas de la perte de sa jumelle, elle va d'ailleurs vivre des épreuves difficiles et sa rencontre avec Beatrice pourrait être la plus grosse erreur de sa vie. Je ne sais pas si elle le fait en tout état de conscience (je ne suis pas arrivé a déterminer ce point), mais Abi cherche sa jumelle, partout, tout le temps. Cette recherche est une véritable obsession et Beatrice, lui ressemble comme deux gouttes d'eau (elle ressemble donc aussi à Abi, en toute logique ^^). On sent que cette amitié va mal finir, qu'Abi pourrait se détruire mais également détruire Beatrice, mais cette dernière n'est pas seule, elle vit avec Ben, son jumeau. Et c'est là que les choses deviennent intéressantes.

«  Sans toi, je ne sais pas comment être moi. »

Dans ce trio, plusieurs sentiments naissent. Abi est obsédée par Lucy, et la retrouve en Beatrice. Elle veut désespérément être son amie et cette dernière semble cacher quelques intentions envers Abi. Leur relation est dès le départ plutôt étrange. S'ajoute à tout ça, la présence de Ben. Lui est très proche de sa sœur, leur relation est même parfois très toxique, voire malsaine, ce qui ne l’empêche pas de se rapprocher d'Abi. Ils sont tous très passionnés dans leur façon d'aimer et la jalousie va venir semer le désordre.

Entre mensonges, manipulations, jalousie, secrets, l'auteur nous entraîne dans les profondeurs du lien fusionnel entre jumeau. Claire Douglas explore le côté sombre de cette relation et c'est captivant. C'est vraiment ce que j'ai le plus aimé dans ce roman; le thème. Par contre, je ne me suis attachée à aucuns personnages et c'est ce qui m'a empêché de vraiment apprécier ma lecture. Ils ne sont pas épargnés, ils vivent énormément de choses, on passe par toute sortes d'émotions, mais aucun attachements. Dans les passages un peu long, j'ai carrément décrocher de l'intrigue. J'étais même tenter de lire en diagonale pour aller plus vite et retrouver les passages plus intenses. Heureusement, ils ne sont pas nombreux et l'auteur nous offre plus de suspens que d'ennui.

C'est donc un peu mitigée que j'ai terminé cette lecture. D'un côté, j'adore l'intrigue, le thème et la manière dont sont écrit les personnages. Le côté psychologique est très présent et les grosses révélations ont été pour moi de vrais surprises. Je m'attendais à plein de choses, mais pas à ça, je l'avoue. Mais mon enthousiasme est freiné par des passages longuets et une indifférence envers les personnages. Et la fin, me perturbe tout en me fascinant. Avec la toute dernière scène, on remet en cause tout ce que l'on pense de Abi. L'auteur, après nous avoir surpris de nombreuses fois au court de notre lecture, nous offre un tout dernier rebondissement. Subtil mais efficace. Résultat, je n'arrive pas à savoir si j'ai adoré ce livre ou non ;)

«  Il faut que tu cesses de chercher quelqu'un pour te sauver. Toi seule peux y parvenir. »

En clair, c'est un roman centré sur la psychologie de ses personnages aux tempérament sombres et secrets. L'ambiance est d'abord légère mais plus on avance, plus elle devient lourde et malsaine. Claire Douglas nous offre une histoire vraiment fascinante, mais je regrette vraiment l'indifférence que j'ai ressenti envers les personnages.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

up