La vieille dame qui avait vécu dans les nuages, Maggie Leffler

AUTEUR : Maggie Leffler
TITRE ORIGINAL : The Secrets of Flight 
ÉDITEUR : HarperCollins (VO : William Morrow Paperbacks )
DATE DE PARUTION : 2016 (VO : 2016)
TRADUCTION : Florence Guillemat Szarvas
PAGES : 353
FORMAT : Ebook (11.99€) Broché (17.90€)

A 87 ans, Mary Browning sent que le temps est venu pour elle de raconter son histoire et les secrets qu’elle garde enfouis depuis de si longues années. En fait, depuis le jour où un parachutiste est tombé dans le jardin de ses parents, faisant éclore son rêve : devenir aviatrice. Cette passion, Mary l’a vécue intensément, à chaque seconde de sa vie. Mais, en retour, elle a payé le prix fort, allant jusqu’à renier ses origines juives et sa famille pour suivre son destin. A qui confier et transmettre le récit de ce qui fut à la fois son feu sacré et sa grande faute ? La réponse arrive en la personne d’une très jeune fille. En elle, Mary croit retrouver les traits de Sarah, sa sœur adorée qu’elle a dû abandonner. Un signe du destin qui marque le début d’une amitié aussi belle qu’improbable, faite de confidences et de récits extraordinaires jusqu’à l’émouvante révélation finale...
Je remercie NetGalley et les éditions HarperCollins pour m'avoir donné la chance de découvrir ce roman et cet auteur.

Je ne m'attendais pas à aimer autant ce livre, et pourtant ce fut le cas. Une très belle surprise.

Dans La vieille dame qui avait vécu dans les nuages on suit, Mary Browning, une femme de 87 ans, solitaire qui va se prendre d'affection pour Elyse, une adolescente. Elles se rencontrent lors d'une réunion d'un groupe d'écriture. Alors que rien ne semble les rapprocher, un lien va se créer entre elles. Ces deux femmes qu'une génération sépare vont apprendre à se connaitre, vont se confier l'une à l'autre, et des secrets vont être révéler...

«  Nous étions un des secrets les mieux gardés de la guerre. »

Je dois bien avouer que c'est le côté historique qui m'a attiré en premier lieu dans ce livre. L'histoire de ces femmes pilotes lors de la seconde guerre mondiale était intéressante mais surtout, elle m'était totalement inconnue. Je ne savais pas du tout, qu'à l'époque, le gouvernement américain avait créer un programme dédié aux femmes. Une belle surprise, même si finalement, ils ont vite fait marche arrière.

Mary Browning est une femme seule mais, elle fait partie d'un groupe d'écriture. Les participants sont tous des seniors, jusqu'au jour où débarque Elyse, une jeune fille d'une quinzaine d'années. Mary lui trouve une ressemblance frappante avec sa jeune sœur, Sarah, qu'elle a perdu il y a des années maintenant. Prenant ceci comme un signe du destin, elle tisse des liens avec l'adolescente en lui proposant de taper ses mémoires. 

«  Ils ignoraient que ce qui me manquait le plus n'était pas mon écriture, qui avait été belle, ni mon mari, assez beau lui aussi, mais mon avenir. L'avenir renfermait tant de promesses et d'espoir autrefois ! La pire des pertes, c'était de n'avoir plus rien à attendre. »

Mary nous embarque avec elle dans les années 40, au beau milieu des nuages. Elle rêvait de voler et elle a eu l'occasion de le faire. Mary était prête à tout pour réaliser son rêve : devenir pilote et c'est la guerre qui lui donnera l'occasion. Plus tard, elle intégrera le WASP
(Women Airforce Service Pilots), même si cette expérience aura été plus courte que prévu. À travers ses souvenirs, on va comprendre qui elle est et comment elle est devenue la personne qu'elle est maintenant. On va savoir ce qu'elle a vécu en tant que femme, en temps que juive mais aussi en tant que femme pilote et on saura tous des sacrifices qu'elle a du faire à cette époque où la vie était si compliquée.

Ce roman aborde un aspect différent de la seconde guerre, c'est plus léger, même si évidemment les atrocités de cette période ne sont jamais très loin. Mais ce n'est pas la pierre angulaire de l'intrigue. La vieille dame qui avait vécu dans les nuages est une très belle histoire d'amitié entre une vieille femme et une adolescente, mais aussi une histoire qui parle d'amour, de pertes, de sacrifices, d'espoir, d'identité... Des thèmes qui parlent et qui nous touchent tous, peu importe nos vies.

«  Peut-être l'amour est-il comme un examen de pilotage : un test pour voir si l'on est capable de garder les idées claires et de poser l'appareil en douceur en cas de chute. »

Dans cette lecture, on alterne entre deux visions de la condition des femmes dans notre monde. Avec Mary, nous revivons une époque passée et dépassée, mais avec Elyse, nous avons une vision plus moderne. J'ai trouvé cette différence très intéressante qui apporte encore un plus à ce roman. Ce qui est sur, c'est qu'avec ce livre, on passe par toutes sortes d'émotions et ce, jusqu'à la fin, avec cette merveilleuse conclusion. J'ai vraiment passé un excellent moment. Maggie Leffler a écrit une magnifique histoire que je vous conseille fortement.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

up