Là où tu iras j'irai, Marie Vareille

AUTEUR : Marie Vareille
ÉDITEUR : Mazarine
DATE DE PARUTION : 2017
NOMBRE DE PAGES : 300

Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody-Allen et une carrière d’actrice comparable à celle du Titanic : prometteuse en théorie, catastrophique en pratique. Le jour où elle refuse la demande en mariage de l’homme qu’elle aime, sous prétexte qu’elle ne veut pas d’enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour toute fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d’accepter le seul travail qu’on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski, un jeune veuf sur le point de se remarier. La voilà donc partie en Italie, dans la maison de vacances de la richissime et déjantée famille Kozlowski. Seule ombre aux deux semaines de dolce vita qui se profilent : pour exécuter en toute discrétion sa mission « séduction », Isabelle devra jouer le rôle de l’irréprochable nanny anglaise de Nicolas, 8 ans, qui n’a pas prononcé un seul mot depuis la mort de sa mère cinq ans plus tôt. Isabelle est bien loin d’imaginer à quel point cette rencontre improbable avec ce petit garçon blessé par la vie va bouleverser sa vision du monde. 

Je remercie NetGalley et les éditions Mazarine pour m'avoir donné la chance de découvrir le nouveau roman de Marie Vareille.

C'est le second roman que je lis de cette auteure. Le premier, Je peux très bien me passer de toi, a été un vrai coup de cœur alors évidemment j'attendais énormément de celui-ci ;) 

« Toi, tu es l'exception qui confirme ma règle »

Là où tu iras j'irai suit l'histoire d'Isabelle, une jeune trentenaire qui a presque tout pour être heureuse : un compagnon quasi-parfait, des amis géniaux, un animal de compagnie qui ressemble presque à un chien ... mais son plus gros problème est qu'elle ne sait pas ce qu'elle veut faire dans la vie. Enfin si, elle veut être actrice, mais elle n'y arrive pas. Alors elle travaille dans un fast-food tout en enchaînant les auditions. Jusqu'au jour où elle se retrouve forcée d'accepter un travail. Sa mission est simple, elle doit séduire Jan Kozlowski, un célèbre réalisateur afin d’empêcher son imminent mariage. Isabelle est loin d'imaginer ce qui l'attend ...

C'est indéniable, j'adore la plume de Marie Vareille. Elle a un talent certain pour l'humour et les personnages touchants. Isabelle est un peu une grande enfant et son non-désir d'enfants justement est ce qui va faire basculer sa vie. Au moment où Quentin lui fait sa demande, elle se rend compte qu'elle ne peut pas accepter sans lui gâcher la vie. Elle le quitte et accepte un boulot complètement fou pour elle : s'occuper d'un enfant de huit ans.

«  Isabelle, qui avait eu l'impression d’être James Bond en préparation pour une mission top secrète, avec Adriana dans le rôle d'une 'M' tyrannique et perfectionniste. »

Lorsqu'elle arrive en Italie, Isabelle enchaîne les gaffes et on ne peut pas dire qu'elle se donne à fond dans son rôle de nounou ;) Faut dire que la situation est loin d’être simple. La famille entière est encore en plein deuil. La perte de la mère de famille a causé un fossé énorme entre les membres du clan Kozlowski. Les enfants se sont isolés dans leur propre monde : imaginaire, jeux-vidéo, youtube. Le père de famille préfère être ailleurs plutôt qu’être avec ses enfants, et la grand-mère fait comme elle peut, avec ce qu'elle a. La nouvelle belle-mère quant à elle, ne s'implique pas dans l'éducation des enfants (ou en est empêchée). La Nanny est celle qui gère tout ce petit monde et son absence va causer bien nombre de chamboulement. Malheureusement, c'est Isabelle qui doit la remplacée et c'est loin d’être gagné.

Sous toutes ses maladresses, Isabelle est attentionnée et aimante. J’ai beaucoup aimé la relation qu'elle tisse malgré elle avec Nicolas. Ce petit garçon qui a vu son univers basculer il y a cinq ans de ça et qui s'est enfermé dans son propre monde. Il déteste les adultes, elle déteste les enfants, mais ils vont s'apprivoiser et c'est très émouvant. Sa manière de faire n'est pas très orthodoxe, un peu brut, mais efficace. Et puis, ne jamais sous estimer le pouvoir d'Harry Potter ♥ 

« Arriva alors ce qu'il se passe chaque fois qu'un individu normalement constitué ouvre pour la première fois le premier tome de Harry Potter : le monde extérieur se dissipa peu à peu jusqu'à s'évanouir dans sa totalité »

Marie Vareille est très habile quand il s’agit de basculer d'une émotion à une autre. Elle peut nous faire rire et nous faire pleurer la seconde d'après. Ses nombreuses comparaisons sont à mourir de rire. J'avais déjà adoré cette manière d'écrire dans Je peux très bien me passer de toi et je suis ravie de la retrouver dans ce roman. C'est hilarant, frais et rempli de bonnes émotions. Ce roman donne le sourire et ça, c'est un excellent argument !

J'ai passé un excellent moment. J'ai beaucoup aimé suivre l'évolution d'Isabelle, parce qu'en deux semaines, elle va vivre beaucoup de petits moments riches en émotions et ça va la changer. Elle va se redécouvrir. Les personnages secondaires sont tout aussi intéressants que ce soit les amis un poil fantasques, les membres de la famille ou les autres domestiques. Et bien sûr, j'ai aimé le fil rouge, l'intrigue de fond qui amène un peu de mystère à l'ensemble. Qui cherche vraiment à mettre fin à ce mariage ? Et pourquoi ? L'auteure nous offre une très belle histoire sur la famille, l'amitié, l'amour, mais aussi le deuil, la jalousie, le mensonge ... Un mélange de thème qui rend ce livre captivant. Je ne peux que vous le conseiller.

2 commentaires:

  1. Oh tu me tente trop là !!! Il est dans ma PAL et tu me donnes vraiment le goût de le sortir rapidement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai un faible pour l'écriture de Marie Vareille et cette histoire est vraiment touchante alors je ne peux que t'encourager à le lire rapidement ^^

      Supprimer

Rendez-vous sur Hellocoton !

up