Séries | Blindspot : saison 1

Créée par Martin Gero (Stargate Atlantis, Stargate Universe, Dark Matter), Blindspot est une série américaine diffusée sur la chaîne NBC. Avec Jaimie Alexander (Kyle XY, Thor, Agents of SHIELD), Sullivan Stapleton (Strike Back, 300 : la naissance d'un empire), Marianne Jean-Baptiste (Broadchurch, Believe, FBI Portés Disparus) ...

Une jeune femme amnésique est retrouvée totalement nue en plein milieu de Times Square à New York, recouverte de tatouages mystérieux, fraîchement réalisés. Un agent du FBI, chargé de l'enquête, suit les indices dispersés sur son corps, qui révèlent bientôt une conspiration de grande ampleur...
Après un pilot assez convaincant, mon avis ici, j'ai continué la série, et j'ai bien aimé. Par manque de temps, j’ai du la mettre de côté, mais cette semaine je me suis replongée dedans, pour être prête à sa reprise. Et je dois dire que cette première saison ne m'a pas déçue.

Cette saison a été très sympathique à suivre, et elle l'est encore plus en mode marathon. Il y a des épisodes meilleurs que d'autres, normal, mais en les enchaînant, on n'a pas besoin d'attendre une semaine. Résultat, on ne se rend pas compte si certains épisodes sont nuls ou pas. Le fait de ne pas attendre entre chaque diffusion, on ne ressent pas ce sentiment déception si un épisode ne répond pas à nos attentes. Enchaîner les épisodes c'est comme regarder un film super long, et non pas une série, du coup, dans notre tête tout se mélange, et on ne sait plus vraiment dans quel épisode on a appris telle chose. C'est un excellent point pour une série policière, mais une méthode moins bonne pour réellement juger la qualité d'une série ^^

Blindspot a une base des plus classique. Le tandem homme/femme et flic/consultant n'a plus de secret maintenant, toutes les chaines ont leur série policière de ce genre là. Mais fil rouge de Blindspot est vraiment très intéressant. Une fille amnésique qui débarque d'on ne sait où, avec des tatouages sur tout les corps conduisant à des affaires dont personnes n'avaient connaissance (ou presque), moi j'adore. Les réponses arrivent au compte goutte à cause du côté très procédural de la série. C'est une série policière avant tout, et c'est un peu ce que je lui reproche, mais les derniers épisodes sont intenses. On se laisse vraiment prendre dans le truc, on a envie de savoir, d'avoir des réponses.

Finalement, on est comme Jane, on ne sait rien, on veut savoir, on apprend plein de choses, on croit savoir plein de choses et résultat, on ne sait rien du tout. Le dernier épisode, la dernière scène, nous promet une seconde saison sous haute tension. Et j'espère vraiment que l'intensité ne va pas retomber trop vite, ce serait dommage.
Côté casting, je dois dire que je suis vraiment fan du duo que forme Sullivan Stapleton et Jaimie Alexander. J'étais tellement contente de les voir ensemble en tête d'affiche, alors de voir que l'alchimie fonctionne, ça me met en joie. Leurs deux personnages sont très intéressants. Jane est une feuille blanche au début, ça la rend très fragile, mais cette fragilité apparente disparaît assez vite. Au fil des épisodes, elle prend confiance, elle a des souvenirs, elle (re)devient plus forte. Et en même temps, elle est confuse, elle ne sait pas à qui faire confiance. Elle a des infos qui provient de partout, du coup elle garde un côté fragile. Et ce contraste rend son personnage passionnant à suivre.

Kurt, lui, est un mélange de qualités et de défauts déjà bien connu et qui marche à chaque fois. Le type fort et courageux, intègre, prêt à tout pour sa famille et son équipe. Mais sous cette apparence indestructible, se cache quelqu'un de profondément affecté par la disparition de sa meilleure amie, vingt-cinq ans plus tôt. Sans parler de sa relation très compliquée avec son père. Au fil du temps, il s'est construit une armure, et seule une personne pourra la briser. Ingrédients parfait pour que l'on craque ^^
Du côté des autres personnages, j'adore Partterson que je trouve très attachante. Elle n'a pas été gâtée pendent cette saison, alors espérons que ça ira mieux pour elle dans la prochaine. J'aime bien Reade, Borden, Mayfair, Allie ou encore Oscar. Par contre, j'ai vraiment du mal avec Zapata. Je ne la trouve vraiment pas franche. J'ai toujours l'impression qu'elle joue un double jeu, comme si elle pouvait retourner sa veste à tout moment.

En tout cas, j'ai beaucoup appréciée cette saison, avec une préférence pour la seconde partie. Les personnages sont en places, les intrigues sont lancées. On a plein de questions, mais on a aussi obtenu quelques réponses déjà. On s'est attaché aux personnages, on s'implique avec eux. Non vraiment, je n'ai pas été déçue par cette première saison et j'espère que je ne le serais pas avec la prochaine.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

up