Littérature | Là où les lumières se perdent de David Joy

AUTEUR : David Joy
TITRE ORIGINAL : Where All Light Tends to Go
ÉDITEUR : Sonatine  (VO : G.P. Putnam's Sons)
DATE DE PARUTION : 25 Août 2016 (VO : 2015)
NOMBRE DE PAGES : 295

L'histoire sombre, déchirante et sauvage d'un jeune homme en quête de rédemption. Caroline du Nord. Dans cette région perdue des Appalaches, McNeely est un nom qui fait peur, un nom qui fait baisser les yeux. Plus qu'un nom, c'est presque une malédiction pour Jacob, dix-huit ans, fils de Charly McNeely, baron de la drogue local, narcissique, violent et impitoyable. Amoureux de son amie d?enfance, Maggie Jenkins, Jacob préfère garder ses distances. Il est le dauphin, il doit se faire craindre et respecter, régler les affaires de son père de la façon la plus expéditive qui soit. Après un passage à tabac qui tourne mal, Jacob se trouve confronté à un dilemme : doit-il prendre ses responsabilités et payer pour ses actes ou bien suivre la voie paternelle ? Alors que le filet judiciaire se resserre autour de lui, Jacob a encore l'espoir de sauver son âme pour mener une vie normale avec Maggie. Mais cela ne pourra se faire sans qu'il affronte son père, bien décidé à le retenir près de lui.

Je remercie NetGalley et les éditions Sonatine pour m'avoir donné la chance de découvrir ce roman et cet auteur.


Le résumé m'intriguait et j'avais très envie d'en savoir plus. Je ne suis pas une adepte du genre, mais j'aime bien en lire de temps en temps, ça change. Et je n'ai pas été déçue.

On suit, Jacob, un jeune homme dont la vie est loin d’être facile. Sa mère est droguée en permanence et son père est un truand respecté et craint par tout le monde en ville. Il a même quelques flics dans sa poche. Jacob, lui, déteste cette vie, mais il a conscience qu'il ne pourra jamais s'en défaire. C'est son destin et il a perdu tout espoir de changement. Il accepte donc les missions que lui donne son père. Mais voilà, un jour, un passage à tabac tourne très mal et Jacob se retrouve avec des ennuis jusqu'au cou. Soit il s'enfuit, soit il paie ses fautes. 

« Il est impossible d’échapper à qui j’étais, à l’endroit d’où je venais. J’avais été chié par une mère accro à la meth qui venait juste d’être libérée de l’asile de fous. J’étais le fils d’un père qui me planterait un couteau dans la gorge pendant son sommeil si l’humeur le prenait. »

Toute cette histoire est très sombre. La vie de Jacob est d'une tristesse sans nom. Son père est un homme horrible, violent, qui n'a du respect pour personne et surtout pas pour son propre fils. Lorsque les choses tournent mal, Jacob se retrouve seul, effrayé avec un père autoritaire sur le dos et les flics aux fesses. L'ambiance est sombre et déprimante, on sent bien que la fin ne va pas être joyeuse. Mais on ne peut s’empêcher d'espérer que Jacob sorte de l'emprise de son père. Et le personnage de Maggie donne encore un peu plus d'espoir. Elle semble être la lumière au bout du tunnel. On a envie de croire que Jacob va s'en sortir pour elle, pour qu'ils puissent être ensemble, et qu'il puisse enfin être heureux. 

« Le sang est plus épais que l’eau et je me noyais dedans, et une fois que j’aurais touché le fond, personne ne me retrouverait.»

Le personnage de Jacob est très touchant. On s'attache et on a envie qu'il s'en sorte. On voudrait qu'il oublie son héritage familial, qu'il parte loin de son père, de cette vie rythmée par la violence et le sang. Qu'il fuit cette région où tout le monde connaît son nom. Mais le destin semble s'acharner contre lui et les choses ne vont pas être simple. 

J'ai beaucoup aimé cette histoire, ainsi que le style de l'auteur. L'intrigue met un peu de temps à se mettre en place, mais une fois dedans, on ne lâche plus. On enchaîne les pages, on a envie de savoir comment tout ça va se terminer. Et la fin est magistrale. Je ne m'y attendais pas du tout. C'est une très belle découverte, que je vous conseille.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

up