Littérature | Eleanor & Park de Rainbow Rowell

AUTEUR : Rainbow Rowell
TITRE ORIGINAL : Eleanor & Park
ÉDITEUR : Pocket Jeunesse  (VO : Orion Books)
DATE DE PARUTION : 2014 (VO : 2012)
NOMBRE DE PAGES : 378

1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s'installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l'ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths... Et qu'importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.


« Eleanor & Pak me rappelle ce qu'est être fou amoureux d'une fille et fou amoureux d'un livre ! » 
- John Green

J'ai lu d'excellentes critiques sur ce livre. En fait, je n'ai vu que ça, des louanges. Et j'étais curieuse de savoir pourquoi ce livre remportait tous les suffrages. Qu'est-ce qu'il a de plus que les autres ? C'est simple, vous prenez des personnages touchants, une histoire à la fois adorable et tragique, et ça donne Eleanor & Park.

Comme pour Sous la même étoile de Kelley York, ce n'est pas le genre d'histoire que j'adore lire. Elles sont toujours chargées en émotions et ça me rend triste. Et ce mois-ci, j'ai fait fort, j'en ai lu deux, quasiment à la suite ;) Mais ce livre me rendait vraiment curieuse, et en plus, j'adore la couverture. Simple mais efficace, avec des couleurs douces.
On suit donc Eleanor, une jeune fille mal dans sa peau, qui débarque dans un nouveau lycée. À cause de son apparence, elle se fait tout de suite cataloguée par les autres élèves, et devient rapidement la bête noire d'un groupe en particulier. Park, est un garçon solitaire, d'origine coréenne, qui fait tout pour éviter de s'attirer les foudres de ce groupe justement. Tous deux, se retrouvent l'un à côté de l'autre dans le bus scolaire. Si au début ils ne se parlent pas du tout, ils vont finir par s'adresser la parole par le biais des comics. Puis viendra ensuite la musique, et tous deux vont apprendre à se connaitre et à s'aimer.

J'ai un peu de mal à mettre des mots sur ce que j'ai ressenti pendant cette lecture, tellement j'ai adoré. Le personnage d'Eleanor m'a beaucoup touché. Sa vie au lycée est un enfer et sa vie à la maison est encore pire. Sa mère est une vraie loque, elle est totalement soumise à son nouveau mari, alcoolique et violent. Il n'aime pas Eleanor et maintenant qu'elle est de retour chez elle, elle essaie tant bien que mal de se faire aussi petite que possible. Ça ne se voit peut-être pas physiquement, mais la maltraitance est là et elle fait tout son possible pour paraître présentable en cours. Ce qui fait qu'elle est un look étrange. 
Park lui, a une famille tout ce qu'il y a de plus traditionnelle. Ses parents s'aiment, et ils aiment leurs enfants, même si parfois le père à des remarques dures envers son fils aîné. Au contact d'Eleanor, il va connaitre de nouvelles sensations, il va découvrir une autre partie de lui. Le sentiment d’être amoureux est tout nouveau pour elle, mais aussi pour lui. On dit qu'à deux, on est plus fort ... dans cette histoire, cette phrase prend tout son sens. Au fil de leur histoire et de leur rapprochement, ils vont devenir plus confiants et plus forts. Lui osera braver le regard des autres et les affrontera s'il le faut et elle oubliera de temps en temps d'avoir peur. Elle sera plus sereine à ses côtés et osera tenter le tout pour le tout.
Park va beaucoup aider Eleanor. Leur relation va être une bouffée d'air frais pour elle. Les moments qu'ils ont ensemble sont les seuls où elle peut être heureuse et elle-même. Elle se sent libre et aimée. 

J'ai adoré chaque page de ce roman, mais dans les derniers chapitres, j'ai commencé a stresser. J'appréhendais la fin. Je me demandais comment l'auteure avait choisi ses dernières lignes. Si elle était du genre pessimiste ou du genre optimiste. La fin n'est pas une fin ouverte à proprement parler, mais on peut facilement se faire sa propre fin. Ça dépend encore une fois, si vous êtes du genre à voir le verre à moitié plein, ou à moitié vide ;) Moi je me dis que cette carte ne peut contenir qu'une seule chose, c'est une évidence.

Avec ce roman, on retombe amoureux. On retrouve cette sensation, les papillons dans le ventre quand tout est nouveau, tout est beau. Mais ce roman parle aussi de vrais sujets. Il a des messages ; sur la tolérance, sur l'acceptation de l'autre, les préjugés, la maltraitance, le harcèlement à l'école, la violence conjugale, l'aveuglement des adultes face à tous ça ...  Le tout est alléger par l'ambiance années 80 avec le vocabulaire de ces années (cassette, disquette...) là et la musique qui caractérise si bien cette époque. C'est une magnifique histoire que je vous conseille fortement.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

up