Séries | The Tudors : saison 1

Créée par Michael Hirst, The Tudors est une série canado-irlandaise diffusé entre 2007 et 2010 sur Showtime. Tourné en Irlande, elle compte 38 épisodes étalés sur 4 saisons. Avec Jonathan Rhys-Meyers (From Paris with love, Dracula), Natalie Dormer (Game of Thrones, Hunger Games), Henry Cavill (Man of Steel), James Frain (True Blood), Sam Neill (Jurassic Park), Maria Doyle Kennedy  (Orphan Black, Jupiter Ascending)...

La série suit la vie du plus célèbre roi d'Angleterre, Henri VIII. Sa forte détermination à faire de l'Angleterre une puissance mondiale le mène à déclencher une guerre malavisée contre la France, et son obsession à assurer sa succession le pousse à se marier six fois ... Il restera un des rois à la fois les plus charismatiques mais aussi les plus cruels de l'Histoire.
Ça fait un moment que j'ai envie de regarder cette série, surtout que j'en entends que du bien. Et cette année, dans le cadre du #ChallengeSeries2015, je me suis dit, c'est le moment ou jamais, hop dans la liste des séries à voir. Sans parler que pendant les soldes j'ai eu l'intégrale à tout petit prix ^^

J'ai donc commencé mon visionnage début Mars, mais j'ai dû faire une pause après seulement trois épisodes. Ma mère a voulu essayer CanalPlay, du coup j'en ai profité pour regarder une autre série de ma liste du challenge, qui était disponible sur le site : Lost Girl. En ce mois d'Avril j'ai donc repris les Tudors et j'ai terminé la première saison. 
J'ai beaucoup aimé ces dix premiers épisodes. Le casting est génial, d'ailleurs ça fait bizarre de voir autant de têtes connues. Ils sont tous réuni à la Cour du roi Henri VIII. Entre Callum Blue, Sam Neill, James Frain, Natalie Dormer, Peter O'Toole, Kris Holand-Ried, Henry Cavill ... et j'en passe. Que du beau monde! 

Henri VIII désespère de ne pas avoir de fils légitime et commence à se poser des questions sur son union avec Catherine d'Aragon. Cette dernière n'arrive pas à lui donner un héritier mâle et de ce fait, Henri est convaincu qu'en épousant la femme de son frère, il a violé la loi divine. Il va ensuite tomber éperdument amoureux de la jeune Anne Boleyn. Elle a pendant un temps refusé ses avances, mais le désir d'Henri n'a fait que grandir et sa volonté d'obtenir l'annulation de son mariage devint rapidement une évidence. C'est ainsi que va naître le conflit entre l'Angleterre et l’Église.
Si la saison tourne principalement autour de la relation Henri/Anne Boleyn et de ses conséquences,  il y a tout de même des enjeux politiques. Les tensions entre l'Angleterre et la France, mais également avec l'Espagne, sans parler des problèmes d'épidémie mortelle. La vie est mouvementée à la Cour.

Côté fidélité historique, la chronologie n'est pas totalement respectée mais l'histoire n'en est pas moins passionnante. Les complots politiques, les ecclésiastiques pleins d'ambitions, les traitres, la religion, les alliances politiques et les mariages sont des ingrédients qui ne font que rendre cette série très intéressante à suivre. Certains personnages n'existent pas ou sont combinés avec d'autres.
Concernant les personnages, il y en a beaucoup du coup je ne vais pas parler de tous, mais je vais m'attarder un peu sur Catherine d'Aragon. Si au fond elle s'en sort bien (la tête sur les épaules du moins) elle me fait un peu de peine dans cette première saison. Son époux ne l'aime pas spécialement, la pauvre est incapable de lui donner un fils en bonne santé et par-dessus le marché, elle a été mariée à son frère. Sans parler de la miss Blount que j'ai détestée, elle est tellement hautaine envers Catherine, je l'aurais claquée. Et l'arrivée de Anne Boleyn n'arrange rien. J'adore l'actrice, du coup c'est dur de détester ce personnage, mais par moments, elle a le même comportement envers la reine. La sœur du roi, Margaret, n'est pas très chanceuse non plus la pauvre. Entre son mariage arrangé et ce qui s'en suit, elle n'a pas vu la vie en rose.

J'aime beaucoup le générique, qui annonce la couleur "Vous pensez connaître l’Histoire, mais vous ne connaissez que la fin, pour en atteindre le cœur , il faut la reprendre au début". La musique est très belle et parfaite pour le thème de la série. Les costumes et les décors sont sublimes, les acteurs justes et crédibles dans leur interprétation.

J'ai passé un excellent moment devant cette première saison et j'ai maintenant très envie de poursuivre avec la suivante. Et ce que j'aime avec les séries historiques, c'est qu'elles me donnent envie de me replonger dans les livres d'histoire pour en apprendre toujours un peu plus.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

up