Séries | Person Of Interest de J.J. Abrams et Jonathan Nolan : Saison 1 & 2


Lorsque CBS a lancé la série en 2011, j'étais intéressé mais, par manque de temps je ne l'ai jamais regardé. Alors, quand TF1 a décidé de diffuser la série, c'était l'occasion. Bon j’ai vite déchanté quand j'ai vu que la chaîne continuait sa très mauvaise habitude de la diffusion dans le mauvais ordre, donc merci internet ^^ Gros coup de coeur pour cette série, pour l'intrigue, pour ses personnages, bref tout !!! Ceux qui ne connaissent pas cette série, vous vous demandez de quoi parle exactement ce bijou qu'est Person Of Interest ??? Pour commencer, cette série est créée par Jonathan Nolan, petit frère de Christopher Nolan (The Dark Knight, Inception) et produite par JJ Abrams (Lost, Fringe, Alias ...).

« You are being watched. The government has a secret system: a machine that spies on you every hour of every day. I know because I built it. I designed the machine to detect acts of terror, but it sees everything. Violent crimes involving ordinary people, people like you. Crimes the government considered irrelevant. They wouldn't act, so I decided I would. But I needed a partner, someone with the skills to intervene. Hunted by the authorities, we work in secret. You'll never find us, but victim or perpetrator, if your number's up... we'll find you. »

John Reese (Jim Caviezel), un agent de la CIA présumé mort est engagé par un mystérieux milliardaire du nom de Harold Finch (Michael Emerson). Dans le passé, ce dernier a conçu une machine pour le gouvernement. Elle fait de la surveillance à grande échelle afin de prédire des actes terroristes dans le monde, en s'appuyant sur de nombreuses données comme les vidéos de caméras de surveillance, des appels téléphoniques, sms, ou encore les antécédents judiciaires. Mais voilà, la Machine repère tous les crimes, les actes violents et autres délits impliquant des personnes ordinaires, et le Gouvernement n'est pas intéressé par ces informations. Heureusement la Machine a une porte de sortie et Finch reçoit chaque jour les numéros de sécurité sociale des personnes impliquées. Avec l'aide de Reese, ils vont tenter de retrouver ces personnes et de découvrir s'ils sont les victimes ou les criminels. Nos deux protagonistes n'ont pas la vie facile, puisqu'ils sont traqués par l'inspectrice de police, Joss Carter (Taraji P. Henson), mais ont dans leur poche, un inspecteur anciennement véreux  Lionel Fusco (Kevin Chapman), qui leur fournit des informations et garde un oeil sur sa collègue. 
La saison 1 est très bonne, on s'attache rapidement aux personnages de Resse et Finch, ainsi qu'à Carter et Fusco. Les intrigues sont toujours intéressantes  même si j'ai lu que certains trouvent les épisodes un peu répétitif, ça ne me gêne pas plus que cela. Ce que j’aime dans cette série c'est le fait de ne rien savoir sur les personnages, ou très peu. Prenons Finch par exemple, à part qu'il est présumé mort, qu'il est riche et qu'il est le créateur de la Machine, on en sait pas plus. Pour Reese, on en sait un peu plus, mais pas des tonnes non plus. On sait que c'est un ancien militaire, entraîné pour être le meilleur, il a fait partie d'une branche secrète de la CIA, et maintenant tout le monde le croit mort. On sait aussi qu'il  a perdu la femme qu'il aimait, mais à part ces grands détails, on n'a pas grand-chose d'autres. Bien sûr, au fur et à mesure des épisodes  on a des informations par-ci par-là, des épisodes centrés sur certains personnages, ou encore des flahbacks et ce manque d'informations donne aux personnages encore plus de mystères et de complexité.

Un autre personnage très important de la série c'est la Machine, oui parce que c'est un personnage à part entière  qui a toute son importance et surtout on ne sait rien d'elle. Exceptée qu'elle a été créée par Finch et qu'elle donne des numéros, c'est tout, nada. On ne sait pas du tout a quoi elle ressemble, ni où elle est, ni qui s'occupe d'elle, rien. Mais nous ne sommes pas les seuls à nous poser toutes ces questions, puisque Root, une jeune femme un peu instable est à sa recherche et va même jusqu’à kidnapper Finch pour la retrouver. Elle est interprétée par l'excellente Amy Acker (Angel, Dollhouse). Dans la saison 2, nous avons un aperçu de la Machine mais, coté gouvernement cette fois-ci, puisque dans un épisode nous faisons la connaissance de deux agents qui exécutent les missions qui concernent les numéros "officiels" fournit par la Machine. C'est ainsi que Samantha Shaw croise le chemin de Reese, d'ailleurs c'est avec beaucoup de plaisir que j'ai retrouvé la belle Sarah Shahi que j'ai adoré dans Life. Elle a même été promue personnage régulier dans la saison 3 !! Son personnage ne sait absolument pas que la Machine existe et pense que les informations qu'elle a pour ses missions proviennent d'interrogatoires menés à Guantanamo.
Mis à part le fil rouge sur la Machine, ses numéros et tous les personnages qui gravitent autour, nous avons en parallèle, deux autres fils rouge. Le premier concerne le passé de Reese, lorsqu'il était dans la branche secrète de la CIA. Son ancienne partenaire, Kara Stanton (Annie Parisse) présumée morte revient et cherche a se venger de ceux qui l'ont piégé lors de sa dernière mission. L'autre histoire importante de la série est celle de la HR, le groupe de flics corrompus qui commettent différents crimes dans New York et dans lequel Fusco faisait partie. Tout au long de la série, on découvre qui en fait partie et surtout qui est le chef de la HR. Reese a ordonné à Fusco de retrouver ses vieux amis, d'infiltrer le groupe et de lui fournir toutes les informations nécessaires. Ce groupe est également lié à un autre personnage plutôt important de la série, Carl Elias, interprété par le très bon Enrico Colantoni (Veronica Mars, Flashpoint). Elias est un parrain du crime  organisé déterminé à ressusciter les familles de criminels de New York et éliminer la mafia russe avec l'aide de la HR. Il se venge également de sa famille, qui la renié, étant un bâtard. Reese lui sauvera la vie, mais finira par l’envoyer à Rikers Island. Il n’apparaît pas souvent, mais son personnage reste tout de même important.

Person Of Interest nous entraîne aisément dans son univers complexe, avec sa pléiade de personnages complexes, et tout aussi intéressant les uns que les autres. Sa bande son est quant à elle très bonne, ses acteurs sont tous excellents, non vraiment je vous conseille fortement cette série, qui ne ressemble à aucune autre.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

up