Littérature | "Danse Macabre" de Stephen King

AUTEUR : Stephen King
TITRE ORIGINAL:
Night Shift
ÉDITEUR ORIGINAL :
Doubleday
DATE DE PARUTION ORIGINALE :
197
NOMBRE DE PAGES :
410

Ce recueil de nouvelles regorge d'inventions et de violence. Le fantastique et l'horreur surgissent au détour des réalités les plus familières. Ainsi ... Quand un tueur à gages rentre de voyage, mission accomplie, et qu'il découvre dans un colis arrivé en son absence des soldats de plomb, il a envie de sourire, non? Il aurait tort ... Quand des camions mènent un train d'enfer sur le parking de votre motel et vous assiègent, n'y a-t-il pas de quoi devenir fou? Surtout quand on s’aperçoit qu'il s'agit de camions sans chauffeur ...

Logo Livraddict

Il est assez rare que je lise des nouvelles, donc je ne suis pas une experte en la matière, mais ici Stephen King arrive à nous entraîner dans son monde en quelques pages seulement et parfois, la fin arrive bien trop vite, on aimerait en lire plus. Pour d'autres nouvelles, on est content quand on sent approcher la fin, surtout pour "Poste de nuit" dans mon cas. Cette histoire de rat énorme ne m'a pas spécialement très emballé  comme vous pouvez l'imaginer.

Ce recueil contient vingt nouvelles. Dans l'ensemble elles sont toutes très intéressantes, toutes aussi bonnes les unes que les autres et elles sont très différentes, même si l'on reste toujours dans le domaine de l'horreur, du fantastique, parfois même dans la science fiction, bref on est dans le monde de Stephen King. Parmi toutes ces histoires, il y en a quelques-unes que j'ai préférée, bien sûr, c'est le cas pour "Celui qui garde le ver" et "Un dernier pour la route" qui sont très proches question genre, histoire, mais surtout elles parlent de la même ville. Je les aime en partie parce qu'elles me rappellent le tout premier livre de Stephen King que j'ai lu et que j'ai adoré "Salem". La première nouvelle parle d'un homme qui emménage dans la maison familiale léguée par son défunt cousin. Réputée maudite par les habitants de la région, il va malgré lui découvrir la malédiction de sa famille et de son lien avec un village appelé Jerusalem's Lot. La seconde nouvelle parle de deux hommes allant au secours d'une femme et de sa fille coincées dans une voiture au milieu d'une tempête de neige, après que le mari soit venu demander de l'aide. En arrivant à la voiture, les deux hommes comprennent que leur pire cauchemar n'est pas la neige, mais autre chose. Avec ces deux histoires, Stephen King nous entrain dans un monde rempli de ténèbres, où on flirte avec le satanisme. Ceux qui aiment ce genre, foncez !!! 

Trois autres nouvelles m'ont beaucoup plu et sont assez différentes les unes des autres. "Petits soldats" parle d'un tueur professionnel qui en rentrant d'une mission découvre un colis rempli de petits soldats qui n'ont qu'une seule mission, le tuer. "Desintox. Inc" relate l'histoire d'un homme qui fume comme un pompier et qui a déjà tout essayé pour arrêter, sans succès, jusqu'au jour ou un ami lui conseille une société privée. D'abord septique, il accepte tout de même puisqu'il n'a rien à perdre et puis 98% des personnes arrêtent de fumer grâce à eux alors qui ne tenterait pas. Notre protagoniste va vite se rendre compte que cette décision peut lui coûter très cher !! "Le dernier barreau de l'échelle" est une nouvelle psychologique. Un homme vient de recevoir la lettre d'adieu de sa jeune soeur, qui vient de se suicider. Il se remémore des souvenirs de leurs enfances, mais surtout le jour où il lui a sauvé la vie. Celle-ci est vraiment touchante et j'avoue que plus de souvenirs, avec cette soeur qui adorait son frère, m'aurait beaucoup plu. 

Les autres nouvelles sont très bonnes bien sûr comme "La Corniche" ou encore "Le Croque-Mitaine" mais également "L"homme qui aimait les fleurs". Ce recueil est vraiment très bon et pour les gens qui n'ont jamais lu du Stephen King, c'est le livre parfait pour débuter, sans être effrayé a vie :)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

up