Ronces Blanches et Roses Rouges, Laetitia Arnould

AUTEUR : Laetitia Arnould
ÉDITEUR : Magic Mirror
DATE DE PARUTION : 2017
NOMBRE DE PAGES : 244
GENRE : Conte
FORMAT : Ebook (4.99€), Broché (18€)

Orphelines d'un passé dont elles n'ont aucun souvenir, Sirona et sa jeune sœur Eloane sont aussi différentes qu'inséparables. Quand leur tutrice, Iphigénie Whitecombe, fiance l'aînée à un inconnu, leur avenir sombre dans l'incertitude... Pour échapper au mariage qui l'effraie et à la colère dévastatrice de Mme Whitecombe, Sirona prend la fuite. Au cœur d'une forêt obscure et de sa propre tourmente, elle se fait toutefois une promesse : celle de revenir chercher sa sœur. Quitte à affronter l'ours qui rôde dans son sillage. Quitte à suivre les ronces blanches et les roses rouges. Quitte à croire en la magie. Mais c'est sans compter sur l'énigmatique pianiste qui compose une toile de mélodies enivrantes, dans son château où la nuit est synonyme de toujours... La musique, le désir de vengeance, l'amour véritable comme l'attirance malsaine tissent les fils rouges et blancs qui se croisent et se nouent jusqu'à la fin de ce récit enchanteur, inspiré par le conte des frères Grimm : Blanche-Neige et Rose-Rouge.

C'est par Cammy que j'ai découvert ce livre et cette maison d'édition. J'ai craqué sur la couverture et je l'ai acheté peu de temps après.

Ronces Blanches et Roses Rouges revisite un conte des frères Grimm, Blanche-Neige et Rose-Rouge. On y suit deux jeunes filles, Sirona et Eloane. Elles vivent dans une chaumière, perdue dans la forêt avec leur tutrice, Mme Whitecombe. Elles n'ont aucuns souvenirs de leurs passés, ni de leurs parents. Un jour, Sirona apprend qu'elle est promise à un homme qu'elle ne connaît pas. Refusant de se marier, elle s'enfuit, mais elle se fait la promesse de revenir chercher sa sœur. Commence alors une sacrée aventure pour notre héroïne.

« Les yeux sont le miroir de l'âme. On le disait jadis, on le dit aujourd'hui, et on le dira encore demain.»

J'adore les contes des frères Grimm et j'adore les contes revisités. Ici, je ne connaissais pas du tout le conte originel. Il est présent à la fin du livre, et j'ai d'ailleurs commencé par le lire avant d'attaquer l'histoire principale. Il est très court et assez basique, mais le décor est plus ou moins planté. J'avais hâte de découvrir la réécriture faite par Laetitia Arnould.

J'ai beaucoup aimé l'ambiance. Ce mélange de modernité, de magie, de conte, c'est très sympa. Même si je suis incapable de vous citer à quelle époque se passe l'histoire ^^ L'écriture de l'auteure est fluide, on se laisse facilement emporter dans l'histoire.

« La vérité aime se jouer de nous. Elle se cache au fond d'un puits, au détour d'un chemin, dans un grenier ou dans un regard. Elle n'est jamais là où on l'attend, mais elle peut être partout où on ne l'attend pas...»

C'est intriguant, on se demande à qui se fier. Sirona est-elle particulièrement pessimiste, ou a-t-elle un excellent instinct ? Doit-elle faire confiance au pianiste ? Qui est cet ours qui ne semble pas vraiment méchant ? Que veut-il ? Sirona aura-t-elle l’opportunité de revenir chercher sa petite sœur ? Et que va-t-il lui arriver en attendant ? On se pose plein de questions, on se laisse emporter dans l'univers et ce livre se lit finalement très vite.

J'ai passé un excellent moment. J'ai adoré cette héroïne qui ne se laisse pas faire. Elle affronte les événements, elle n'a pas peur. Elle sait ce qu'elle veut, et surtout ce qu'elle ne veut pas. Ce fut une très belle découverte, et il me tarde de découvrir les prochaines parutions de cette maison d'édition. D'ailleurs, c'est pour bientôt ;)
J'ai lu ce roman dans le cadre du Challenge mystère de Froggy pour valider le thème du mois de juillet : lire un livre de moins de 325 pages

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

up