Les Chroniques de Braven Oc T1 : L'épée de Galamus, Alain Ruiz

AUTEUR : Alain Ruiz
ÉDITEUR : Kennes
DATE DE PARUTION : 2015
GENRE : BD Fantasy
FORMAT : Ebook (8.99€), Album (11.95€)

L’histoire se situe dans un futur lointain. À la suite d’une extinction massive des humains surgit un nouveau groupe de dominants, les Homoplantes. Ces êtres mi-hommes mi-plantes régissent la société dans un système féodal où les Humains vivent dorénavant comme des vassaux. Mais avec la venue d’un jeune berger du nom de Braven Oc apparaît enfin l’élu capable de libérer les Humains du joug de leurs oppresseurs. En revenant des pâturages, le jeune berger, Braven Oc, découvre les habitants de son village prisonniers d’un sortilège. Grâce au témoignage d’une veuve rescapée, il apprend qu’ils ont été attaqués par les Homoplantes. Avec l’aide de ses amis, Braven Oc devra retrouver la légendaire épée de Galamus qui leur permettra de combattre efficacement les Homoplantes et libérer les habitants de son village.

Je remercie Babelio et les éditions Kennes pour m'avoir donné la chance de découvrir cet ouvrage et son auteur.

Je ne lis quasiment pas de BD. Et je n'en ai jamais vraiment lu. Le format est sympathique, mais je trouve le tout toujours trop bref. Mais l'avantage, ce sont les dessins, qui sont parfois très réussi. Et les premiers lecteurs visés étant les plus jeunes, cette BD rempli parfaitement les conditions.

Les chroniques de Braven Oc raconte l’histoire d'un garçon qui à la suite d'une attaque dans son village, entreprend un voyage chez les Homoplantes pour sauver sa famille. Sur la route, il va faire la rencontre de ses futurs compagnons et amis et avec leur aide, Braven Oc va essayer de libérer les habitants de son village ensorcelés par les Homoplantes.

Visuellement, j'aime beaucoup les dessins. Ils sont beaux, colorés et clairs. Concernant l'histoire, elle est intéressante, avec une intrigue claire, des ennemis bien définis, un groupe de héros en formation et un voyage parsemé de défis. L'humour est présent, mais le public jeune étant visé, l'humour est du coup du même niveau. L'âge parfait pour cette BD est je pense les enfants d'une dizaines d'années. Mais les plus jeunes ne seront pas gênés dans leur lecture. Le rythme est là, le vocabulaire employé est simple, accessible au plus grand nombre.

Je ne suis pas une adepte de ce genre de format, mais j'aime découvrir de nouvelles choses et cette BD est agréable. Les personnages sont attachants et mignons, l'intrigue est simple mais efficace et les dessins très jolis. Que demander de plus ?!

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

up